Axonométrie : Théorie, art et pratique des perspectives parallèles PDF

Un dessin en perspective parallèle est le résultat d’une projection sur un plan parallèlement axonométrie : Théorie, art et pratique des perspectives parallèles PDF une direction donnée. Le choix des directions des trois axes ainsi que les facteurs à opérer sur les longueurs des trois axes sont laissées au libre arbitre des dessinateurs. Principe de l’axonométrie : le pavé se projeté sur le plan Π’ selon la direction S, l’image obtenue est une perspective axonométrique du pavé.


En particulier, une sphère se projette, en projection oblique, suivant une ellipse. Parmi les axonométries obliques, on distingue cependant deux perspectives souvent utilisées dans lesquelles la projection s’effectue sur un plan parallèle à un plan de base. Les figures situées dans des plans parallèles à ce plan de base sont alors représentées en vraies grandeurs, sans déformation. Elle s’apparente à la vue que l’on pourrait avoir du terrain du haut d’une montgolfière. Ces perspectives dans lesquelles deux axes sur trois sont gradués à l’identique s’appellent des perspectives dimétriques. Elle permet de respecter davantage les proportions. En particulier, la sphère y est représentée par un cercle.

Mais, les directions étant choisies, les graduations sur les trois axes sont alors imposées et se déterminent soit par le calcul soit par construction géométrique. Quand deux angles sont égaux, les échelles sur deux axes sont identiques, on parle alors de dimétrie. Lorsque les trois angles sont égaux, l’échelle sur les trois axes est identique, on parle d’isométrie ou perspective isométrique. La perspective isométrique, dont la mise en œuvre est encore plus simple offre l’avantage de respecter les proportions mais a le fâcheux effet de confondre certains sommets du cube unité.

Tracé à la main, la perspective, même rapide demande minutie et réflexion. C’est la raison pour laquelle, pendant longtemps ne sont utilisés que des types très figées de perspective parallèles. Le développement de l’informatique et le dessin assisté par ordinateur permet une variabilité plus grande des angles de vue et rend le dessin en perspective plus rapide à exécuter. Dès lors que l’objet à représenter est vu sous un angle ou une profondeur importantes, la perspective conique présente un réalisme supérieur. En effet, lorsqu’on utilise une perspective axonométrique, l’éloignement par rapport à l’observateur se traduit uniquement par une translation dans le plan et il n’y a pas de diminution de la taille des objets avec la distance. Si l’objet représenté est peu profond, l’effet de raccourcissement perspectif étant alors peu important. Si l’objet représenté est vu sous un angle raisonnablement faible.