Barbara : Une femme qui chante PDF

Description de l’image Barbara Hendricks 2010-09-07 001. Afro-américaine et citoyenne des Barbara : Une femme qui chante PDF-Unis de naissance, elle est de nationalité suédoise par mariage. Barbara Hendricks au festival de Cannes 1999.


De ses débuts au Conservatoire dans l’immédiat après-guerre jusqu’à sa disparition le 24 novembre 1997, cette biographie hors des sentiers battus évoque en détail la vie et la carrière de Barbara. Un regard nouveau sur une artiste d’exception à travers les textes de ses chansons, ses interviews et de nombreux témoignages inédits de ses proches, dont sa collaboratrice et parolière, Sophie Makhno, et son ancien mari, le Bruxellois Claude Sluys. Cette nouvelle édition remise à jour et augmentée est un véritable hommage à la  » longue dame brune « .

Elle a chanté dans les plus grands opéras du monde, comme à la Scala de Milan. Elle est surtout connue au sommet de sa carrière dans les années 1975-1985, comme une grande mozartienne. Lors de la première historique de Turandot à la Cité interdite de Pékin en 1998, Barbara Hendricks a interprété le rôle de Liù, l’œuvre étant dirigée par Zubin Mehta dans une mise en scène de Zhang Yimou. En 1986, elle reçoit le titre de Commandeur des Arts et des Lettres par le gouvernement français et inaugure à Paris la Statue de la Liberté en chantant les deux hymnes nationaux avec Line Renaud. En 1993, elle reçoit le titre de chevalier de la Légion d’honneur par François Mitterrand. En 1996, elle chante à la cérémonie religieuse pour le repos de l’âme de François Mitterrand, à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

En janvier 2006, Barbara Hendricks quitte le label EMI et crée Arte Verum pour lequel elle enregistre dès lors en exclusivité. En novembre 2010, Barbara Hendricks a publié son autobiographie, Ma voie : mémoires aux éditions Les Arènes. Barbara Hendricks à La Haye en 2008. Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

En 1991 et en 1993, elle a donné deux concerts de solidarité à Sarajevo et Dubrovnik alors que la guerre faisait rage au sein de l’ancienne République Yougoslave. Barbara Hendricks a reçu de nombreux prix et récompenses, aussi bien pour son travail artistique que pour son engagement humanitaire. Nebraska Wesleyan University, et honorary doctor of Music de la Juilliard School of Music de New York. Théâtre de Laval à Laval a été inaugurée par elle-même le 11 septembre 2007 et porte son nom. Barbara Hendricks, Ma voie : mémoires, Paris, Les Arènes, 2010, 491 p. Cérémonie de remise du Prix Jean Pierre-Bloch à Mme Barbara Hendricks , sur www.