Découvrir Padre Pio PDF

L’espace qui s’ouvre devant vous est celui de ces hommes qui aujourd’hui vivent l’Évangile de Jésus-Christ selon la spiritualité franciscaine. Formant des communautés fraternelles rattachées à l’Église Catholique, ils se veulent particulièrement proches des plus petits dans la société par le travail, leurs engagements découvrir Padre Pio PDF leur style de vie. Ils sont présents dans plus de cent pays, sur les cinq continents. La prière et la contemplation sont une dimension importante de leur existence.


La Province de France est une division administrative de l’Ordre des Frères Mineurs Capucins, établie en France et en Belgique wallonne. Elle compte aussi une petite communauté en Algérie, et des frères en Centrafrique, au Tchad, en Éthiopie et en Haïti. Cette structure, la Province, veut être une vraie fraternité. Ils vous invitent à les connaître mieux, et, si vous le désirez, à les rencontrer « sur le terrain ». Le témoignage qu’a laissé saint François d’Assise, dans sa vie et ses écrits, a suscité tout au long de l’histoire des fondations nouvelles, des mouvements de renouveau et des réformes, au sein de sa famille spirituelle.

Frères mineurs franciscains, les Frères mineurs conventuels, et les Frères mineurs capucins. Nous sommes des religieux, et nous vivons en communautés de frères, à l’exemple de saint François. Simplicité, proximité du peuple, esprit fraternel dans nos maisons et dans nos activités au service de l’Eglise et des hommes d’aujourd’hui, caractérisent notre style de vie de capucins. Actuellement, les Capucins sont environ 10500 dans le monde, répartis dans une centaine de pays. Parfois on nous pose la question : qu’est ce que c’est qu’un Capucin ? Quelle que soit notre réponse, elle doit toujours contenir une variante de la phrase : Un capucin est un frère qui prie.

L’aspect contemplatif est, dès le début de la réforme capucine, une partie intégrale de notre vocation de frère. François d’Assise, comme nous le savons par son biographe saint Bonaventure, est devenu prière. Mais les Capucins primitifs, tout comme saint François, ont toujours été prêts à répondre à l’appel de la communauté qui les entourait, surtout à l’appel des plus démunis. On sait par les historiens que la réforme capucine a été vraiment établie parce que les frères sont allés au secours des victimes de la peste. L’ouverture aux pauvres fait partie intégrale de la réponse franciscaine capucine à l’appel de l’Evangile.