De la Philosophie de l’histoire romaine au XIXe siècle PDF

Sinon il y a bien sûr l’excellente BD « le casque d’Agris » qui en apprend beaucoup sur la culture gauloise. Mon premier message sert de documentation pour toutes les personnes intéressées par le sujet. Je pense qu’de la Philosophie de l’histoire romaine au XIXe siècle PDF important de partager ces sources et informations. A votre avis comment serait déployée une armée au début d’une bataille?


L’histoire de Rome est un éternel sujet de méditations. On voit bien qu’elle occupe la place centrale dans le développement de l’humanité, qu’elle lie l’Orient à l’Occident, le monde antique au monde moderne, les traditions les plus lointaines au plus lointain avenir, qu’il n’y a pas enfin d’anneau mieux rivé que celui-là dans la longue chaîne des âges. Comment expliquer autrement l’intérêt sans cessé renouvelé qui s’attache à des faits aussi éloignés de nous ?

Personnelement je pense que les premières lignes étaient constituées de guerriers d’origine modeste, combattant l’ennemi avec un ou deux javelots, probablement une épée ou une lance, mais avec comme seul armement défensif un bouclier. Donc il est possible que plusieurs guerriers d’origine modeste combattaient en première ligne pour gagner une meilleure place, cela ne contredirait pas le constat de plusieurs témoins antiques qui affirmèrent que les nobles Celtes combattaient en première ligne car ceux-ci se trouvaient juste derrière. Qu’est ce que vous avez au programme en 2009 . C’est pour quand le prochain rassemblement gallo romain à coté du site de Nasium . J’espère qu’il fera assez chaud , au moins pour les combattants en 1ere ligne . Remarquez si les hongrois et les allemands reviennent ,ils étaient plutot rustiques. Euh, si jamais je ne fais pas parti du groupe les Leuki, je suis de Genève et malheureusement pour moi il n’y a point de groupe de reconstitution dans ma région.

Je met en lien leurs sites internet car ils sont d’importantes sources d’informations. Je ne pense pas que la guerre soit un art chez les celtes. L’art résiderait peut être dans l’attitude des celtes ? Pendant la guerre des gaules, les gaulois sont armés autrement et on retrouve chez vercingetorix, une maîtrise de la stratégie militaire, pris sans doute, des Romains. Mais est ce qu’on peut définir cela comme un art ? Ce qui pourrait paraître paradoxal dans mon idée, serait que les celtes n’ont pas à rougir de leur savoir faire point de vue armement. En ce qui concerne les guerriers nues, si je ne me trompe pas, c’est typique de la tribu des Gésates.