Encyclopédie des herbes et des épices : Toutes les saveurs du monde PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Une épice est un aliment végétal ou minéral odorant ou piquant, que l’on utilise pour assaisonner les plats. Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme conservateur, assaisonnement ou colorant. Mélange d’encyclopédie des herbes et des épices : Toutes les saveurs du monde PDF typique de Guadeloupe, le mélange Marie-Galante.


Un grand nombre d’épices étaient employées autrefois en médecine. Les souks de Marrakech, riches en épices. Les jeunes épices ont joué un rôle important dans l’histoire humaine. Elles faisaient partie des biens les plus précieux dans le commerce du monde antique comme médiéval. Dans la Genèse, Joseph est vendu comme esclave par ses frères à des marchands d’épices.

Le commerce des épices se développe surtout dans le Moyen-Orient, à partir de 2 000 ans av. L’épopée indienne du Ramayana, peut-être écrit vers 200 av. Pline l’Ancien l’évoque dans ses écrits. Les marchands indonésiens allaient jusqu’en Chine, en Inde, au Moyen-Orient et sur la côte est de l’Afrique. Les marchands arabes contrôlaient les routes entre le Proche-Orient et l’Inde jusqu’à l’époque romaine avec la découverte des voies maritimes. Venise exerce le monopole du commerce de l’épice avec le Moyen-Orient. Une idée commune veut que la cuisine médiévale utilise beaucoup d’épices pour masquer le goût des viandes avariées.

Le contrôle des routes commerciales et des régions agricoles productrices d’épices fut la principale raison de l’expédition du navigateur portugais, Vasco de Gama, vers l’Inde. Portugais de prendre le contrôle des voies maritimes arabes vers l’Inde. Le vrai quatre-épices n’est pas un mélange d’épices, mais correspond à un mélange qui imite les épices. Italie médiévale, orient lointain, Éditions L’Harmattan, 2006, p. Can we understand modern humans without considering pathogens? Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 28 février 2019 à 15:57.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Cet article est une ébauche concernant la gastronomie. L’histoire de l’art culinaire remonte à la Préhistoire. Cet article tente d’en retracer les grandes lignes dans la culture occidentale. Avec la sédentarisation et le développement de l’agriculture, entre le dixième et le cinquième millénaire avant le présent, dans plusieurs foyers, dont le Proche-Orient, la Chine et la Mésoamérique, les habitudes alimentaires des hommes changent. L’homme se met à utiliser les graisses et transforme les céréales en farine pour en faire des galettes.