Entreprises-salariés : une autre idée de la relation PDF

Please forward this error screen to world-320. Travailler mieux pour vivre mieux ! Pour ce qui est du travail le dimanche payé double, je suis pour. Non entreprises-salariés : une autre idée de la relation PDF travail le dimanche !


Depuis des décennies, entreprises et salariés déclinent leur relation sur le mode du rapport de force. Mais, sur fond de compétition économique croissante et d’exacerbation des individualismes, les priorités des protagonistes de ce  » je t’aime moi non plus  » ont changé : comment attirer et fidéliser les femmes et les hommes les plus talentueux, se demandent les entreprises ? Comment trouver dans mon travail matière à m’affirmer et à me réaliser, s’interroge chaque salarié ? Tandis que se profile à très court terme une nouvelle bataille de la guerre des talents menaçant de faire des victimes dans les deux camps, une question se fait de plus en plus prégnante : comment concilier le projet économique de l’entreprise et les aspirations individuelles de ses salariés ? Constatant les incompréhensions et les tensions qui s’installent entre les entreprises et les salariés, Serge Perez et Eric Pietrac expliquent ici, en se fondant sur leur expérience de praticiens des ressources humaines, pourquoi il est urgent de substituer au rapport de force actuel une logique d’alliance raisonnée, bénéficiant aux deux parties. A partir d’une analyse des comportements émergents des individus à l’égard du travail, ils imaginent sous forme de scénarios les situations complexes et paradoxales auxquelles entreprises et salariés seront confrontés dans les années à venir et décrivent les méthodes et outils qui peuvent dès aujourd’hui être mis en œuvre de part et d’autre pour donner corps à cette  » autre idée de la relation « . Prenant en compte les dimensions économiques, sociales et comportementales, les deux auteurs invitent tous les acteurs de l’entreprise – dirigeants, managers, responsables des ressources humaines, salariés et candidats – à changer d’angle de vue et à redonner du sens à leurs actions et à leurs choix en se plaçant dans la double perspective du développement durable et du développement de soi

Bien-être émotionnel au travail et changement organisationnel. Leclerc : vidéosurveillance excessive des salariés, vie privée et données à caractère personnel. Les murs ont des oreilles ! Travail indépendant : santé et conditions de travail.

Comment analyser la charge physique de travail ? Liberté d’expression dans l’entreprise pour Gattaz, c’est bosse, crève et tais-toi ! La France a le patronat le moins libéral du monde! L’Europe et la santé-sécurité au travail : quels acquis ? C’est la reprise aux Etats-Unis ! Drame du Rana Plaza : trois ans plus tard, où en est-on ?

Certains slogans imbéciles ont décidément la vie dure. Travailler plus pour gagner plus ! Réduire le travail à sa seule rémunération, c’est-à-dire à sa seule composante thermodynamique de fourniture d’énergie et de matière relève de l’imposture. Rien d’étonnant à cela puisque ceux qui nous rabâchent ce slogan sont des imposteurs qui pensent pouvoir subordonner leurs concitoyens à leur seule dimension pulsionnelle et hypothalamique. On pourra lire, avec beaucoup d’intérêt : « Le travail – Pourquoi travailler ». Et puis, et bien que ce ne soit pas le sujet, que dire des chiffres qui annoncent entre 1.

6 millions de travailleurs pauvres en France ? Le travail possède bien sûr de nombreuses autres dimensions. Certaines sont plutôt bien définies ou circonscrites : contrat de travail, niveaux de rémunération, avancement, liens de subordination, etc. Le plus souvent et d’abord, ce sont des psychologues ou des ergonomes qui ont tenté de définir la notion de charge de travail.