Je vois le feu PDF

Tirez tirez et tape tape tape. Il est bien rond comme un ballon. Ballet de Je vois le feu PDF a sorti un 2ème CD en 2001 Danser pas bête . N’écoutez pas les arbres qui gardent les chemins !


Une passion d’adolescent peut quelquefois mener celui-ci à des comportements complètement déviants.

Grégoire, dit « Greg »,12 ans, vient en vacances chez son oncle et sa tante, à la campagne, et se lie d’amitié avec Jérémie, garçon de 14 ans qui, pendant ses loisirs, l’initie à beaucoup de distractions des jeunes ruraux : la pêche, la nature, et, évidemment, les premiers émois amoureux, foudroyants et que l’on ne vit qu’une fois ! Greg « tombe en amour » d’une très belle jeune fille, Déborah, qui est un peu plus âgée que lui, et qu’il ne verra qu’à distance, sans même avoir l’occasion de lui parler, ou si peu, si peu ; mais Jérémie, qui connaît tout de son village, sait à qui s’adresser pour découvrir le passé de la demoiselle et en informer son ami….Greg, sidéré de ce qu’il apprend, entend venger le passé de son égérie…et passe à l’acte ! Pas vu, pas pris ! Il se rend évidemment très bien compte que la loi du talion ne devait pas du tout se jouer de cette façon ; il sait, il sent que quelque chose de terrible va s’abattre sur lui, mais l’omerta se fait totale, le silence s’est installé dans son environnement. Rien, absolument rien ne se passe. Il rentre chez ses parents, où la loi du silence le cloue également. Mais qu’a-t-il pu faire, qui le suit toute sa vie, l’empoisonne et ne le laisse jamais en repos ? Qui a fait quoi, qui a vu quoi ? Personne, rien !

Trente ans plus tard, espérant se délivrer enfin de son obsession qui le détruit jusque dans ses rêves, il revient dans le village…

Ne dites votre nom à la terre endormie qu’après minuit sonné ! A la neige, à la pluie ne tendez pas la main ! N’ouvrez votre fenêtre qu’aux petites planètes que vous connaissez bien ! Méfiance, méfiance, on ne sait pas ce qui peut arriver. Un petit lac donne des rendez-vous.

Le cèpe y naît, l’écureuil y surgit. Le hérisson y roule son défi. N’est-ce pas vous, mes moqueuses, les fées ? Entre mule et cheval de frise.

Le soir, entre chêne et girafe. Sorcière, sorcière, c’est bien fait pour toi! C’est la ronde de la nuit. Abracadabra, je te change en chat ! Oubroucoudoubrou, je te change en loup ! Ibriquidibri, j’ te change en souris !

1er prix de la poésie libérée. Haute Académie Littéraire et Artistique de France. Renaissance Internationale des Arts et des Lettres. Je réside à La Neuville, un village près de Seclin.