Joinville, le château du Grand Jardin : Haute-Marne PDF

Où faire du vélo à Paris et en région parisienne ? Où faire du vélo à Paris et en région parisienne ? L’joinville, le château du Grand Jardin : Haute-Marne PDF qui se prolonge ça vous donne envie de dévorer les kilomètres à vélo ?


Edifié entre 1533 et 1546 par Claude de Lorraine, duc de Guise, le château de Joinville est un des plus anciens témoins de l’engouement de la noblesse française pour l’architecture de la Renaissance et pour les décors inspirés de l’Antiquité. Malgré ses dimensions, il n’était à l’origine qu’une dépendance du  » château haut « , consacrée aux fêtes et au repos, et entourée d’un luxuriant jardin qui lui valut de recevoir dès le XVIe siècle l’appellation évocatrice de château du  » Grand Jardin « . Intérieurement très remanié au XVIIIe siècle et mutilé de ses lucarnes après la Révolution, il a fait l’objet au XIXe siècle d’une restauration approximative tandis que ses abords étaient transformés en parc à l’anglaise. Le domaine, propriété du Conseil général de la Haute-Marne depuis 1978, a recouvré aujourd’hui une partie de sa splendeur grâce à une importante campagne de travaux, qui a permis en particulier de restituer les volumes d’origine et de recréer un jardin dans l’esprit de la Renaissance. Devenu centre culturel de rencontre, le château organise des manifestations culturelles tout au long de l’année. L’Inventaire recense, étudie et fait connaître le patrimoine historique et artistique de la France. Les Itinéraires du Patrimoine, conçus comme des outils de tourisme culturel, sont des guides sur les chemins de la découverte.

Le hic : le cyclisme à Paris et aux alentours rime souvent avec air pollué, circulation, étroitesse des espaces verts D’autant que les pistes cyclables ne permettent pas forcément une pratique sportive. Notre sélection de lieux pour le cyclisme sur route, le VTC ou le VTT. Découvrez les destinations préférées des lecteurs d’Evous. La Fédération française de cyclotourisme a balisé 2 circuits « très faciles » sur ce territoire, d’une distance de 40 et 60 km. Les détails sur ce site interactif.

D’Étampes à Méréville ou Arrancourt, de beaux paysages et de belles lignes droites sur le plat le long de la rivière. Pour une trentaine de kilomètres en voies cyclables hors agglomération. Comme dans la forêt de Marly-le-Roi : des pistes cyclables et des routes forestières goudronnées fermées à la circulation qui traversent cette immense étendue verte. Pour exercer vos aptitudes de grimpeur ou de puncheur, mieux vaut prendre la direction des Hauts-de-Seine, pays vallonné par excellence. S’il ne culmine qu’à 162 mètres, le Mont-Valérien offre quelques pentes à fort pourcentage, notamment sur son flanc Rueil-Malmaison.

Le « mont » peut aussi être abordé par Nanterre et Suresnes. Des routes forestières, des sentiers balisés et un domaine de plus de 600 hectares. De quoi « avaler des kilomètres » tout en respirant la nature. Sur les communes de Chaville, Marnes-la-Coquette, Sèvres, Vaucresson, Celle Saint-Cloud, Viroflay et Ville-d’Avray. A noter : les routes forestières, à l’intérieur de la forêt, sont plutôt destinées aux VTC vu l’état des routes dans de nombreuses parties du bois.