L’égalité des chances PDF

Un l’égalité des chances PDF de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant la politique. En tant que valeur sociale, l’égalité des chances est une notion complexe. Le terme égalité est, en effet, polysémique, et donc sujet à interprétation.


Dans les société contemporaines, l’appréhension du concept d’égalité s’accompagne désormais du constat pragmatique de l’existence et de la perpétuation des inégalités. La réflexion sur le principe d’égalité se révèle donc inséparable de la difficulté rencontrée par les sociétés démocratiques à le concrétiser dans leur système juridique et social. Cette difficulté récurrente explique sans doute l’importance que nous attachons à la notion d' » égalité des chances « . La notion des chances peut-elle être un moyen destiné à réduire les inégalités économiques et sociales ? Peut-elle fonder en droit des traitements correctifs de ces inégalités et notamment des politiques de discrimination positive ? N’est-elle pas aussi un moyen d’introduire dans les systèmes politiques et juridiques une nouvelle grille de lecture de l’égalité s’inspirant d’un  » principe de différence  » dont les tenants et les aboutissants demeurent incertains ? Aussi généreuse et sensible que paraît le concept d’égalité des chances, sa traduction dans les discours juridiques ne devrait-elle pas, en tout état de cause, demeurer mesurée et son application limitée à certains champs, dans certains terrains soigneusement balisés ? C’est à ces questions que s’efforce de répondre cet ouvrage pluridisciplinaire en confrontant les résultats de recherches menées sur des terrains et des branches du droit très variés de l’éducation à la fiscalité en passant par le droit communautaire et le droit du travail. Située au cœur de la réflexion sur les politiques publiques, la notion d’égalité des chances réclamait une étude d’ensemble capable de se situer au carrefour de plusieurs disciplines. C’est chose faite avec cet ouvrage ambitieux qui, tout en laissant une place importante à l’analyse juridique, s’efforce de prendre en compte des approches aussi diverses que la sociologie, l’histoire des idées politiques, la philosophie et l’anthropologie sociale.

L’objectivité dans la définition donnée dans cet article sera donc relative. L’égalité des chances est une exigence qui veut que le statut social des individus d’une génération ne dépende plus des caractéristiques morales, ethniques, religieuses, financières et sociales des générations précédentes, mais uniquement du service qu’ils peuvent apporter à la société, voire à la civilisation. Le philosophe américain en fait l’un des deux pans de son  second principe , qui vient après le principe d’égale liberté. Il tire cette approche en inventant une situation initiale, dans laquelle on interrogerait les individus sur la forme qu’ils voudraient d’une société sans qu’ils sachent quelle place ils y auraient. Rawls estime que la plupart des gens voudraient alors la liberté mais aussi cette forme d’égalité des chances.