L’Ain les 419 Communes, Ne PDF

Carte de la France métropolitaine découpée en communes au 1er septembre 2016. 1 l’Ain les 419 Communes, Ne PDF habitants par commune, identique au ratio français.


Réunies dans un seul volume, de la plus petite à la plus grande, toutes les communes (dont la vôtre) du département de l’Ain, avec au minimum une illustration (souvent une carte postale ancienne). Sur chacune des communes : nom des habitants, noms anciens, populations à différentes époques, superficie, altitudes (minimales et maximales), quelques faits historiques, monuments anciens et actuels, église, châteaux, manoirs, approche du petit patrimoine, chapelles, lavoirs, pigeonniers, croix anciennes, curiosités diverses, principaux personnages nés ou décédés dans la commune, description des armoiries, artisanat et industrie, sites touristiques, manifestations…

Antoine Follain avance pour sa part que 41 000 municipalités ont été créées au départ, dans les limites de 1790. Le Premier Empire tenta de réduire encore leur nombre. Mais après 1815, la densité de population dans les campagnes alla croissant et les fidèles réclamèrent à cor et à cri de nouvelles paroisses: c’est au début du Second Empire que le nombre des paroisses ecclésiastiques culmina, avec 33 400 paroisses. 1859, ou encore que Lyon en absorbe trois en 1852, ou encore que Lille, dénoncée dès avant 1850 comme un mouroir de la nouvelle industrie, quadruple sa superficie en absorbant quatre communes en 1858.

Le Mans triple sa superficie en en absorbant cinq entre 1855 et 1865. Mais dès les dernières années de l’Empire libéral, les républicains promettent aux communes leur émancipation. 1871, parce que le pouvoir issu des événements de 1870-1871 se sait en sursis, celui-ci n’ose plus opérer de fusion, mais seulement des créations. Alors que la révolution industrielle a généralisé l’exode rural à toutes les régions françaises à partir de 1881, et que la Grande Guerre va brutalement accélérer le phénomène dans les montagnes pauvres, les divisions administratives françaises n’évoluent quasiment plus. La loi municipale de 1884 rendait donc la fierté d’être et l’autonomie aux municipalités tout en leur garantissant une stabilité statutaire. Cette loi fixait une clause de compétence générale pour les communes, en leur octroyant toute compétence pour régler par leurs délibérations toutes les affaires se produisant sur leur territoire.

Cependant, la conscience émergea qu’il fallait remédier à un tissu communal par trop dépeuplé et à fiscalité par ce fait incapable de pourvoir partout aux besoins des communes sans quelque subside de l’État. Depuis cette date, trois cents d’entre elles ont réussi à retrouver leur indépendance. L’établissement du cadastre constitua un autre et réel frein aux fusions de commune en France. Cette opération permit de dresser un cadastre moderne, fiable et faisant foi auprès de tous les intervenants dans les échanges fonciers.

Aujourd’hui, la majorité des communes ont les mêmes limites que celles décidées à la Révolution. De nombreux pays d’Europe, autant dans un but de simplification que dans un but d’adaptation à la fois du territoire et de la fiscalité locale au monde contemporain, ont réduit de façon draconienne le nombre de leurs communes. 9 décembre 2010 : Fusion de Saint-Pol-sur-Mer et Fort-Mardyck, qui deviennent communes associées, avec Dunkerque. 17 communes du nouveau département de Mayotte. Il faut ajouter aussi le rétablissement de 5 communes, toutes dans la Haute-Marne. Article détaillé : Liste des communes nouvelles créées en 2015.

En effet aux 36 553 communes existant au 31 décembre 2014 en France métropolitaine viennent s’ajouter 13 communes nouvelles et se retrancher 37 anciennes communes regroupées pour constituer ces communes nouvelles. Article détaillé : Liste des communes nouvelles créées en 2016. En effet aux 36 464 communes existant au 31 décembre 2015 viennent s’ajouter 306 communes nouvelles et se retrancher 1 014 anciennes communes regroupées pour constituer ces communes nouvelles. Article détaillé : Liste des communes nouvelles créées en 2017. Au 1er janvier 2017, la France compte 35 416 communes dont 35 287 en France métropolitaine et 129 dans les DOM.

Article détaillé : Liste des communes nouvelles créées en 2018. Au 1er mars 2018, la France compte 35 356 communes dont 35 227 en France métropolitaine et 129 dans les DOM. Article détaillé : Liste des communes nouvelles créées en 2019. Au 1er janvier 2019, la France compte 34 970 communes dont 34 841 en France métropolitaine et 129 dans les DOM. Carte du nombre de communes par département au 1er janvier 2014. Article connexe : Nombre de communes par département en France au 1er janvier 2014.