La Cathédrale Saint-Pierre en Tarentaise et le groupe épiscopal de Maurienne PDF

La numérotation des chefs successifs de cette maison ne tient pas compte des changements de titre. Les ascendants du fondateur de la dynastie des Savoie, Humbert dit aux Blanches Mains, ne sont à ce jour pas connus. Son importance au début de l’an mil a conduit les médiévistes des siècles précédents à envisager une origine de grande noblesse issue de l’aristocratie post-carolingienne. Une légende fait de Humbert dit aux Blanches Mains la Cathédrale Saint-Pierre en Tarentaise et le groupe épiscopal de Maurienne PDF descendant de Witikind, ennemi, puis ami de Charlemagne.


Il serait le fils d’un certain Hugues, duc de Saxe, et le petit-fils de l’empereur Othon II, et frère d’Othon III. Parti combattre les montagnards révoltés en Savoie, il les aurait vaincu à Cules, à La Charbonnière, à Hermillon et dans bien d’autres batailles. L’écho de ses prouesses serait parvenu aux oreilles de l’empereur qui lui pardonna son crime et le fit gouverneur du Viennois, dans la vallée du Rhône. Humbert et sa famille seraient originaires du comté de Vienne. Aucun acte ne mentionne le nom de leur père. Article connexe : Femmes de la Maison de Savoie.

Armoiries de la maison de Savoie à partir de 1890. Les princes de la maison de Savoie ont porté différents titres. Suit une liste donnée par André Palluel-Guillard sur le site Sabaudia. Savoie et de la Haute-Savoie, formant l’ancien duché de Savoie.