La France : pays très décevant PDF

Peu après, Philippe de Villiers se lie à Philippe Séguin et Charles Pasqua aux côtés de qui il mène la campagne pour le  la France : pays très décevant PDF  au traité de Maastricht. 13 députés au Parlement européen, est la première de droite, devant la liste RPR conduite par Nicolas Sarkozy. Le parti est mené par Philippe de Villiers et animé par Patrick Louis, secrétaire général du mouvement depuis le 17 mai 2008. Le parti fait campagne pour le non au référendum sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe.


Joseph est né après la deuxième guerre mondiale dans une famille de paysans de l’Ouest. Devenu professeur certifié d’histoire et de géographie à l’Education nationale, il se lança avec fougue dans sa profession. Persuadé de participer à la réussite de la France à l’image des chercheurs, des ingénieurs et des médecins, il perdit vite ses illusions : les divisions haineuses entre différents groupes politiques ou idéologiques devinrent majeures et le conduisirent à douter du modèle républicain. Des groupes politiques et syndicaux lui semblaient obtenir des avantages pour leurs adhérents sans se soucier des autres Français, sans réfléchir aux conséquences financières touchant d’autres groupes et en oubliant le principe républicain d’Egalité. Peu à peu, il lui semblait nécessaire d’abandonner les caractéristiques de grandeur et d’arrêter les dispersions dans plusieurs directions ; l’urgence devenait nécessaire envers l’armée, l’outre-mer, l’économie, l’enseignement, l’aménagement du territoire…La persistance des haines et d’une sorte de guerre civile larvée empêchaient la réalisation de cette tâche. L’idée d’être un citoyen de la France abandonnait Joseph ; en fin de parcours, il voulait vivre ailleurs.

De fin 2004 à décembre 2005, le nombre d’adhérents passe de 7 000 à 16 250. Le MPF s’est vu rejoindre par Jacques Bompard, maire d’Orange et animateur de l’Esprit public, démissionnaire du bureau politique du Front national. En mars 2007, Philippe de Villiers est candidat MPF à la présidentielle Française. Paul-Marie Coûteaux, ancien soutien de Chevènement à l’élection présidentielle de 2002, devient porte-parole de Philippe de Villiers aux côtés de Guillaume Peltier. UMP Jérôme Rivière lui apporte son soutien en devenant Président de son comité de soutien. Après le retrait de Guillaume Peltier, c’est Patrick Louis, ancien secrétaire national aux fédérations, qui devient secrétaire général du mouvement.

Il a pour mission de relancer le MPF après l’échec de la présidentielle. Il s’agit d’en faire un parti incontournable pour présenter une alternative crédible à droite de l’UMP d’une part, et pour qu’il devienne le fer de lance d’un vaste mouvement alter-européen en France, d’autre part. Philippe de Villiers, le mouvement tombe progressivement en léthargie. Il perd progressivement tous ses élus.