La Galerie de peinture de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne PDF

Lovis Corinth fut marié à la peintre Charlotte Berend-Corinth. Lovis Corinth fréquente le lycée de Königsberg jusqu’en 1876 où il entre à l’Académie des beaux-arts locale. Il représente la Galerie de peinture de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne PDF tendance particulière de l’impressionnisme que l’on rattache à l’école tardive munichoise qui tend à s’écarter du naturalisme.


La Galerie de peinture de l’Académie des Beaux-Arts de Vienne est digne d’autres grandes collections européennes comme la Pinacoteca di Brera de Milan ou la Galleria dell’Academia de Venise. L’institution muséale doit son existence et la qualité de sa collection à la générosité de ses mécènes. En 1822, le comte Lamberg-Sprinzenstein fit de l’Académie des Beaux-Arts le légataire de sa collection constituée de quelque huit cents peintures, et c’est ainsi que des œuvres majeures de Bosch, de Rubens, de Rembrandt et de Guardi rejoignirent la collection. Le comte avait toutefois soumis le legs à une condition : que le grand public ait accès aux œuvres. Depuis sa création, la collection s’est enrichie d’œuvres présentées au jury d’admission de l’Académie, ainsi que d’œuvres lauréates des prix attribués par cette dernière. Ainsi se constitua au fil des ans une collection inestimable d’œuvres majeures couvrant diverses périodes de la peinture européenne du XVe au XIXe siècle, dont le présent ouvrage présente les joyaux.

En 1901, il s’installe de nouveau à Berlin, où il fonde une école privée de peinture. Il devient l’un des membres les plus actifs de la Sécession berlinoise avec Max Liebermann à qui il succède comme président de 1915 à 1925. En 1903, il fait partie des fondateurs de l’association des artistes allemands Deutscher Künstlerbund. En 1919, il se fait construire une maison de campagne à Urfeld-Walchensee.

En 1925, il entreprend un dernier voyage aux Pays-Bas, où il voulait revoir les œuvres de Rembrandt et Frans Hals. Il meurt le 17 juillet à Zandvoort, près d’Amsterdam. Sa tombe se trouve au cimetière Waldfriedhof à Stahnsdorf près de Berlin. Nombre des œuvres de Corinth ont été très critiquées sous le Troisième Reich.

Ses œuvres tardives ont été considérées comme  dégénérées . 295 tableaux ont été saisis et la plupart vendus à l’étranger, surtout en Suisse. L’œuvre de Lovis Corinth rassemble plus de mille toiles et aborde presque tous les genres : mythologie, religion, portraits et autoportraits, scènes de genre et paysages. Le dessin, la gravure, le livre illustré et ses essais sur la peinture ont joué un rôle primordial dans la diffusion de l’œuvre de cet artiste.

148 cm, à la Neue Pinakothek, à Munich. 1899 : Liegender weiblicher Akt, à la Kunsthalle de Brême. 75,5 cm, à la Neue Pinakothek, à Munich. 1907 : Liegender weiblicher Akt, à l’Österreichische galerie Belvedere, à Vienne. 57,5 cm, à la Neue Pinakothek, à Munich. 1920 : Portrait Ernst Oppler, à la Neue Galerie, à Cassel.