Musée national de la Renaissance : Château d’Écouen, guide PDF

List of museums in France by location. Elle est musée national de la Renaissance : Château d’Écouen, guide PDF en 1136 par le roi de France Louis VI et confiée aux moines de l’abbaye de Pontigny.


L’abbaye devient un centre économique et intellectuel important, accueillant à plusieurs reprises les rois de France et comptant plusieurs intellectuels parmi ses membres. Jean Aubert, sans jamais être achevés. Nélie Jacquemart, grande collectionneuse et dernière propriétaire du domaine, le lègue à l’Institut de France avec les œuvres d’art qui y sont conservées. L’abbaye est plus particulièrement située dans la vallée de la Launette, affluent de la Nonette dans le bassin versant de l’Oise, au milieu d’étangs aménagés par les moines afin de drainer les anciens marécages de la vallée.

Article connexe : Liste des abbés de Chaalis. Ce prieuré dépend alors du monastère de la Madeleine de Mello, dont la fondation remonte à 1100, voulue par Renaud de Mello à son retour de la première croisade. Cependant l’ancien nom de Chaalis persiste par la suite dans le langage courant. L’année suivante, en 1138, le fils de Louis le Gros, Louis VII, qui vient de lui succéder, confirme cette fondation. Les papes accordent quinze bulles de privilèges à l’abbaye entre 1142 et 1197. De nombreuses donations de terres viennent compléter cette fondation, venues de plusieurs seigneurs de la région.

Une des rares représentations de l’abbatiale avant sa destruction. L’abbé Guillaume de Dongeon est probablement à l’initiative de la construction d’une nouvelle abbatiale, peu de temps avant son départ à Bourges en 1199. Le songe de Guillaume de Digulleville. Début du Pèlerinage de l’âme, manuscrit de la bibliothèque municipale de Soissons, ms.

Louis IX de France vient régulièrement à Chaalis, où il tient à partager la vie des moines. Il donne à l’abbaye en 1262 les reliques d’un compagnons de saint Maurice ainsi que celles de sainte Berge. L’abbaye est à cette époque le centre d’une vie intellectuelle féconde. Pèlerinage de la vie humaine ou encore le Pèlerinage de l’âme. La baisse des vocations entraîne la réduction du nombre de moines et de convers. Les granges sont mises en fermage et les hôtels urbains sont vendus ou loués.