Plan de ville : Strasbourg (avec un index) PDF

You like the maps of this website ? Le plan de ville : Strasbourg (avec un index) PDF des 2 lignes de tramways « Le Mongy », avec les aiguillages, voies de garages. La position des stations et leurs quais.


Les voies et tunnels de service et de raccordement inter-lignes. Les numéros des voies, les dates d’ouvertures des sections. Pour lire les fichiers au format PDF, vous devez utiliser un lecteur PDF tels que Acrobat Reader ou Foxit Reader. Voir la carte de la ligne. La ligne de Strasbourg-Ville à Saint-Dié est une ligne de chemin de fer française du Bas-Rhin et des Vosges. 110 306 et 110 311 du réseau ferré national.

Le projet présenté au conseil général en 1858 concerne la desserte de l’ensemble des chefs-lieux de canton par des lignes à voie unique reliées aux grandes lignes existantes. Il est précisé qu’elles sont exécutées pour être livrées à la Compagnie de l’Est, ou par défaut à l’industrie locale, qui n’aura plus qu’à poser les rails et exploiter. Le département complète son apport avec la fourniture du ballast et des traverses ainsi que la pose d’un télégraphe électrique. La première de Mutzig à Wisches, et la seconde de Wisches à Schirmeck. France cède une partie de son territoire, compris le tracé de la ligne, qui devient le Reichsland Elsaß-Lothringen. En 1890, la première ligne de Rothau à Saales est mise en service sous forme de tramway.

Cette loi prévoyait la construction d’une ligne à voie unique, avec toutefois l’acquisition des terrains pour deux voies. L’exploitation du tronçon Saint-Dié-des-Vosges – Strasbourg est confiée à l’Administration des chemins de fer d’Alsace et de Lorraine. La voie ferrée franchit le fond de vallée où divague la rivière sur un viaduc aux doubles arches elliptiques en béton hautes de 17 mètres, paré de granit blanc vosgien. Cet ouvrage à la sinuosité élégante, dont la longueur totale dépasse 200 m, marque le paysage en aval de Fouday. En 1947, la section de Saint-Dié à Rothau est remise à voie unique.

Franchissement de la Bruche à Fouday. Le raccordement de Saint-Dié est déclassé le 9 décembre 1992. Bruche, à l’emplacement du parking extérieur de l’hôtel-restaurant Chez Julien qui a succédé à l’ancien restaurant  Zum Bahnhof . Les aménagements effectués à la fin des années 1920 afin de permettre à des rames plus lourdes de remonter la vallée, la voie, initialement double, maintenant unique en ce parcours amont de Rothau, suit partiellement un nouveau tracé. TER vers Saint-Dié par des autocars depuis Saales.