Sociolinguistique: épistémologie, langues régionales polynomie PDF

Cet article est une ébauche concernant la sociologie et la linguistique. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Elle étudie la relation entre la sociolinguistique: épistémologie, langues régionales polynomie PDF et la linguistique , pour une meilleure appréhension de l’acte langagier.


Jean-Baptiste Marcellesi est l’un des « pères fondateurs » de la sociolinguistique en France ; ses travaux, sa réflexion, son oeuvre se sont déployés sur deux thèmes clés : l’épistémologie de la sociolinguistique (méthodes, concepts, théories, histoire) et les langues régionales, notamment la langue corse.Ces thèmes s’interpénètrent tant dans le parcours du chercheur que dans l’élaboration de sa réflexion, par ce va-et-vient permanent entre terrain, théorisation et enjeux sociaux qui caractérise une approche réellement sociolinguistique.

William Labov est souvent considéré, du moins dans la tradition anglo-saxonne, comme le fondateur de la sociolinguistique moderne. L’acte de naissance de la sociolinguistique est signé par Antoine Meillet fondateur de la sociolinguistique qui s’est opposé au Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure dès son apparition en 1916 en le critiquant sur plusieurs plans. Certainement, il y avait des gens qui faisaient de la sociolinguistique  sans le savoir  cf. Les rapports sociaux entre les individus deviennent centraux et non plus périphériques. La sociolinguistique s’est constituée en opposition plus ou moins marquée avec le structuralisme et bien sur avec le générativisme. La critique d’une certaine conception immanentiste du structuralisme est l’origine de la sociolinguiste. Les premières recherches se sont faites par l’interview d’un échantillon, dit représentatif, de sujets parlant concernés.

En général, ce sont les variables phonétiques qui satisfont ces conditions le plus facilement. Les variables grammaticales sont également utilisées et, plus rarement, des variables lexicales. Bâle, où l’allophone non-arrondi est diagnostique de l’élite sociale. Bien que la sociolinguistique soit une discipline très vaste, il existe quelques concepts fondamentaux sur lesquels sont basées la plupart des études. La sociolinguistique étudie le langage en prenant en compte des facteurs externes à la langue, et non en considérant uniquement les structures linguistiques internes. La sociolinguistique envisage l’évolution de la langue dans un contexte social. Facteurs externes : facteurs économiques, démographiques, sociaux, etc.