Tosca PDF

Reservations We take reservations through RESY, as well as by phone. Additional seating at Tosca Cafe is available on tosca PDF walk-in basis.


PR 00135200 / Orchestra, Soli SATB, SATB divisi / SCORE /

Marie Duffau Bas Armagnac, Buffalo Trace Bourbon, Dandelion Chocolate Ganache, Organic Milk. We have a variety of large party and private event options at Tosca Cafe. Private dining options are available for seated groups of 6 to 20 guests, and cocktail parties of up to 35 guests. Tosca is een opera geschreven door Giacomo Puccini naar La Tosca van Victorien Sardou uit 1887. Het verhaal speelt zich af in 1800 in Rome. Het verhaal speelt zich af te Rome in juni 1800.

De eerste akte speelt in een kerk, de Sant’Andrea della Valle. Floria Tosca, een zangeres, is verliefd op de schilder Mario Cavaradossi, maar deze wordt gevangengenomen omdat hij Cesare Angelotti, een gevluchte gevangene, onderdak zou hebben gegeven. Deze pagina is voor het laatst bewerkt op 3 nov 2018 om 19:37. Gelijk delen, er kunnen aanvullende voorwaarden van toepassing zijn. Zie de gebruiksvoorwaarden voor meer informatie. La première représentation fut un échec complet. La critique se montre sans pitié.

La Scala reprend l’œuvre dès le 17 mars sous la baguette d’Arturo Toscanini. Les troupes françaises ont instauré en 1798 une  République romaine . Cinq accords violents joués tutta forza introduisent l’œuvre, qui ne comporte pas d’ouverture proprement dite. Le rideau s’ouvre sur l’église Sant’Andrea della Valle. Le peintre Mario Cavaradossi achève son portrait de Marie-Madeleine, auquel il a donné les traits d’une jeune femme venue longuement prier, récemment.

Floria Tosca est une femme extrêmement jalouse. Elle est persuadée que son amant parlait avec une autre femme, à l’instant. Alors que Cavaradossi parvient à la calmer et accepte le rendez-vous proposé pour le soir, Tosca découvre le tableau et, reconnaissant les traits de la jeune femme prise pour modèle — la marquise Attavanti —, laisse une fois de plus éclater sa jalousie. Après le départ de Tosca, Cavaradossi rejoint Angelotti, qui lui apprend que la marquise Attavanti, qui est sa sœur, a caché des habits de femme dans la chapelle afin que son frère puisse s’en vêtir pour s’échapper plus discrètement. Le peintre lui propose de se cacher chez lui, dans un puits aménagé.

Un coup de canon tiré depuis le château Saint-Ange signale que l’évasion a été découverte. Les deux hommes quittent rapidement l’église. Le baron Scarpia, chef de la police, arrive dans l’église. Lorsqu’il découvre la porte ouverte de la chapelle Attavanti, le panier de victuailles vide que Cavaradossi ne souhaitait pourtant pas entamer — comme le rapporte le sacristain —, le portrait de la marquise et un éventail à ses armes, Scarpia conclut rapidement à la complicité du peintre dans la fuite de son prisonnier. C’est à ce moment que Tosca fait irruption, revenue pour dire à son amant qu’elle ne pourra pas se rendre à leur rendez-vous du soir, devant chanter à la place. Scarpia, se servant de l’éventail, va exciter la jalousie de Tosca en sous-entendant certaines relations entre la marquise Attavanti et Cavaradossi. L’acte s’achève par un Te Deum, où Scarpia exprime sa volonté de soumettre Tosca à ses désirs en se servant de sa jalousie.

Scarpia dîne, seul, dans ses appartements au palais Farnese, là où Tosca doit chanter. Il rédige un mot à la cantatrice l’invitant à le rejoindre après le récital. Arrive alors Spoletta, l’un des sbires de Scarpia, qui lui annonce que la poursuite de Tosca n’a pas permis de découvrir Angelotti, mais toutefois l’arrestation de Cavaradossi a eu lieu. Suite aux questions répétées de Scarpia, le peintre nie toujours farouchement avoir aidé le prisonnier à fuir.

Tosca, son amant lui fait discrètement savoir que révéler ce qu’elle avait vu à la villa revenait à le condamner à mort. Scarpia fait poursuivre l’interrogatoire de Cavaradossi dans la pièce contiguë, et se consacre à celui de Tosca. Devant son refus du moindre aveu, il lui fait savoir que son amant est, au même moment, torturé, et que ses souffrances cesseront uniquement si elle se décide à parler. Cavaradossi est amené auprès de Tosca, et la repousse quand il apprend qu’elle a parlé. Il laisse cependant ensuite éclater sa joie lorsqu’un agent de Scarpia rapporte que Napoléon a gagné la bataille de Marengo.

Cela provoque la fureur du chef de la police, qui le condamne à mort. Devant les supplications de Tosca, il lui propose de libérer son amant si elle se livre à lui pour une nuit. Tosca supplie de ne pas exiger d’elle ce sacrifice. Spoletta, qui annonce qu’Angelotti s’est suicidé après avoir été découvert.