Traité de science politique (10). La révolte des colonisés PDF

Georges Burdeau effectue ses études secondaires au lycée de Dijon, puis au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg. Il suit des études de traité de science politique (10). La révolte des colonisés PDF à la Faculté de droit de Strasbourg où il est notamment l’élève de Julien Laferrière. La révision des lois constitutionnelles en droit positif.


Nous étions accoutumés, depuis plus d’un demi-siècle, à la colonisation du social par le politique. Ce volume, dernier élément d’une réflexion sur la science politique, tente d’identifier quelques aspects de cette rébellion du social qui caractérise, selon l’auteur, les dernières décennies. « Copyright Electre »

Il est reçu au concours de l’agrégation de droit public en 1934. Il est nommé professeur à la faculté de droit de Dijon et y restera professeur jusqu’en 1950, date à laquelle il est nommé professeur de droit public à la Faculté de droit de Paris. En 1954-1956, il est détaché au Caire en qualité de Directeur de l’Institut des hautes études françaises en Égypte. Il a effectué des missions d’enseignements ou d’examens au Maroc, en Tunisie, au Viet-Nam, au Cambodge, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, à Madagascar, à la Réunion, à Tahiti. De retour à la Faculté de droit de Paris en 1957, il est directeur du Centre de préparation à l’administration générale, où il contribue à former de nombreux étudiants envisageant de passer le concours de l’ENA. Il est l’auteur de nombreux travaux sur le droit constitutionnel et la science politique.

Son œuvre, La Démocratie, écrite en 1956, assimile la démocratie au système représentatif, contrairement à Jean-Jacques Rousseau, qui refuse toute représentation politique, mais envisage le peuple comme l’essence du pouvoir et de la démocratie, le définissant alors comme souverain unique. Le régime parlementaire dans les constitutions européennes d’après-guerre, 1932. Le Pouvoir politique et l’État, LGDJ, 1942. Méthode de la science politique, Dalloz, 1959. Institutions politiques et administratives, IPN, 1965.

La démocratie, éditions du Seuil, 1969. La révision des marchés de guerre, in Revue de science et de législation financière, 1936. La déclaration univoque, in Une semaine dans le Monde, 13 avril 1946. Le citoyen et la majorité, in Une semaine dans le Monde, 18 mai 1946. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Georges Burdeau a été directeur des collections Comment ils sont gouvernés et Bibliothèque constitutionnelle et de science politique à la LGDJ.

Il a aussi été directeur scientifique pour le Droit public et la Science politique de l’Encyclopédia Universalis. Le Pouvoir – Mélanges offerts à Georges Burdeau, éditions LGDJ, 1976, 1190 pages. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 juin 2018 à 02:53.

1925 est une année commune commençant un jeudi. 19 juillet : début de la grande révolte syrienne dans le djebel Druze. 8 septembre : débarquement la baie d’Alhucemas. Le mouvement se développe dans la clandestinité et devient de plus en plus anticolonialiste. 9 avril : les troupes d’Abd el-Krim pénètrent au Maroc français. 18 août : nouveau voyage de Pétain au Maroc.

Le capitaine Charles de Gaulle fait partie de son état-major. Le porte-hydravions Dédalo participe au débarquement sur l’île d’Alhucemas. 24 septembre : démission de Lyautey, résident général au Maroc, opposé à la coopération militaire franco-espagnole. Développement du mouvement religieux de Wellington Buthelezi, basé sur la promesse que les Noirs américains viendraient en libérateurs en Afrique du Sud et la désobéissance civile. Le 4 mars un accord de paix est signé avec la médiation des États-Unis.